Urgence pour 350 vaches maltraitées à Saint Vit (Doubs)

Depuis le 30 novembre, Rolande, bénévole de la SPA et de la Fondation Bardot, alerte sur le sort de 350 vaches en détresse absolue à Saint Vit, entre Dole et Besançon. 350 animaux laissés à l'abandon, sans nourriture, par leur propriétaire. Des veaux agonisent dans la boue, des vaches squelettiques meurent chaque jour de faim... Lire la suite

La Fondation Bardot a proposé jeudi 7 décembre à la DDPP (Direction Départementale de la Protection des Populations) de récupérer l’ensemble du cheptel.

Cependant, pour des raisons sanitaires, les animaux se trouvent en limitation de mouvement (en raison de la crise FCO). Il faut donc trouver des pensions provisoires dans les départements 25 (ou à défaut 39, 01 et 73)... Lire la suite

L'affaire Zavatta

Tout a commencé le jeudi 23 novembre par le message d’une jeune animaliste, Pauline, sur les réseaux sociaux, signalant l’arrivée du cirque Zavatta à Besançon, friche industrielle de la Rhodia.

Sachant que les cirques sont interdits sur le territoire communal, nous partons en quête d’infos. La police municipale nous confirme alors que le cirque est bien installé illégalement, qu’une procédure d’expulsion est en cours et qu’ils procèdent à l’enlèvement des affiches. Dans le même temps, on nous signale un affichage sauvage à grande échelle, dans la ville et aux environs. De nombreuses personnes protestent toute la journée à la mairie, de jeunes militants commencent à envisager des actions. Lire la suite

Les associations disent non à l'agrandissement             de l'élevage de visons d'Emagny !

Mise à jour 26 novembre 2017

Le Coderst du Doubs a donné le 14 novembre un avis défavorable à la demande d'extension de l'élevage ! Par 18 voix contre 3, la commission se réunissant sous l'autorité du Préfet donne ainsi un sérieux coup de frein au projet.

Animalter, Combactive, Dignité Animale, Humanimo et la SPA Paris contestent vivement l'avis favorable donné par le commissaire enquêteur à l'extension de l'élevage.

L’élevage d’Emagny fait parler de lui depuis plus de 15 ans, entre le nombre d’animaux détenus illégalement (jusqu’à 8000) , des agrandissements anarchiques sans autorisation, le non traitement des effluents déversés dans la nature, le non-respect des multiples injonctions de la préfecture et pour finir en mai 2016, la condamnation à 6 mois de prison ferme pour l’éleveur etc

Absolument personne n’imaginait que le commissaire enquêteur émettrait un avis favorable face à une demande aussi énorme émise par un éleveur multirécidiviste, qui ne s’est que trop rarement préoccupé des lois, et encore moins de l’environnement... Lire le communiqué 

Lire l'article de macommune.info

Reportage de France 3

Article de l'Est Républicain Article 2

Reportage France Bleu

Chasse : pour une visite médicale obligatoire !

Saviez-vous que, les chasseurs ne sont soumis à aucun contrôle médical ? Pas même à un examen ophtalmologique ? 

Alors que tous les pratiquants de sports doivent passer une visite médicale, tous les 3 ans, ou tous les ans pour les "sports" "à contraintes particulières", c'est à dire très physiques ou dangereux, comme ceux concernant les armes à feu. 

Or, chaque année on dénombre de nombreux accidents de chasse : 146 en 2015-2016, 143 en 2016-2017 (dont 18 mortels). Sans compter les nombreux animaux domestiques abattus par erreur, chiens, chats, vaches, chevaux…

 

La chasse est un loisir qui tue !

 

C'est une activité anachronique, sanglante, un massacre d’animaux à grande échelle, sauvages ou issus d’élevage (20 millions par an sont relâchés avant l’ouverture), inutile et contraire à tout ce que nous savons aujourd’hui de la sentience des animaux. Lutter contre cette pratique et ce lobby puissant est néanmoins encore aujourd’hui quasi impossible. Mais ils ne doivent pas pour autant être au-dessus des lois, et pour cette raison, nous demandons que les chasseurs soient soumis au même régime que tout pratiquant de sport dangereux.

  

Signez la pétition pour demander un examen médical annuel pour tous les chasseurs

 

3000 montbéliardes en enfer

Elles devaient en rêver ces jeunes montbéliardes des prairies de Franche-Comté. Elles y ont sans doute même déjà goûté, à 20 mois on n’est plus un petit veau.

 Mais pour elles, c’est terminé… Plus de vertes prairies, plus de longs mois dans les champs à brouter paisiblement et à rentrer en bande à l’étable, avec le chien qui agace à vouloir faire du zèle pour qu’on accélère le mouvement. Mais qu’on aime bien quand même. Plus de bonne herbe fleurie de sainfoin, de centaurée, de géranium et de campanule, plus de coups à boire entre copines à la rivière, même si on n’a pas trop le droit.

 Direction la Russie. Pas la Sibérie, non, mais un autre goulag : la ferme-usine aux 6000 vaches, dans les Terres noires... Suite sur le blog

L'agenda des manifestations

 

 

Toute l'année ont lieu de plus en plus nombreux événements pour la cause animale, dans toutes les régions, sur tous les sujets : manifestations de rue, conférences,  vegorestos, pique-niques, stands d’informations, rassemblements, marches….

Rendez-vous sur la page agenda pour une revue de quelques actions pour les animaux.

Site de L214 pour une liste plus exhaustive.