Lucile, écovolontaire pour les animaux

  

En ce mois de janvier 2017, alors que nous naviguons entre averses et inondations, Lucile est partie sous le soleil d’Afrique rejoindre ses protégés. C’était son rêve, elle le réalise ! Passionnée par les animaux, elle ne pensait qu’à s’envoler vers l’Afrique du Sud pour sauver les petits singes orphelins, inspirée par l’action de Jane Goodall. Aujourd’hui, comme l’année dernière, elle va soigner pendant 6 semaines les animaux du centre de soins et de réhabilitation DIY Wild, basé à Badplaas, Province du Mpumalanga. 

 

Lucile est une jeune franc-comtoise très engagée pour la cause animale, puisqu’on la retrouve manifestant devant le cirque Zavatta à  Besançon, comme assise devant une bétaillère à Saint Vit pour empêcher le troupeau de partir à l’abattoir.

 

C’est cet engagement à toute épreuve qui l’amène à faire des saisons, pour pouvoir ainsi partir et agir là où on a un besoin crucial de volontaires : en Afrique. Où la déforestation pour fournir l’Europe en bois tropical est intense et a pour conséquence la destruction des habitats ; les singes se mettent alors à voler la nourriture dans les exploitations agricoles et sont tués par les fermiers, ils sont également victimes d’accidents de la route, de braconnage… Les bébés vervets se retrouvent orphelins et ont peu de chance de survie. Sauf, lorsqu’ils croisent le chemin de personnes bienveillantes, qui vont les confier au centre DIY Wild. 

 

Le centre a été créé par Mitchell et Sarah, qui ont tout quitté en 2011 pour créer DIY Wild. C’est une petite structure sans subventions ni gros moyens financiers, qui fonctionne néanmoins très bien avec l’aide de la population locale et des bénévoles européens. C’est aussi, et il faut le souligner, une structure d’écovolontariat peu coûteuse, qui n’oblige pas à laisser 2 mois de salaire si l’on veut participer au sauvetage de la faune (100 euros par semaine environ). Il semblerait néanmoins que ceci doive changer bientôt, malheureusement, les petites structures sont fragiles face aux gros appétits.

Le centre recueille, soigne, réhabilite et relâche, lorsque c’est possible des dizaines d’animaux : singes vervets, mais aussi chacals, servals, antilopes Nyala, autruches, oiseaux, phacochères, genettes, mangoustes, etc.

 

Lucile est debout de 6h30 à 23h, pour préparer les biberons, distribuer la nourriture, soigner les animaux, nettoyer  les cages, mais aussi pour câliner, admirer, jouer, apprendre… 

Un séjour passionnant, utile, sans besoin de compétences précises ; l’Afrique et les animaux vous attendent à bras ouverts si vous souhaitez les découvrir et les aider ! 

 

Vous pouvez contacter Lucile Levavasseur sur Facebook si vous souhaitez plus de renseignements sur les séjours à DIY Wild 

 

Photos Lucile Levavasseur