Humanimo, née fin 2014, est gérée par un collège dirigeant, lui même représenté par un bureau composé de :

Virginie Vernay, présidente

Mathilde Vernerey, porte-parole

Martine Landry, secrétaire

Estelle Chardon, trésorière

 

Son objet est de :

"protéger et défendre les animaux, qu’ils soient domestiques ou sauvages, utilisés pour fournir des biens de consommation comme pour l’expérimentation animale, le divertissement, les loisirs, la chasse et plus largement pour toutes les pratiques où ils sont potentiellement en souffrance. 

Sensibiliser la population et les pouvoirs publics sur la condition animale et œuvrer pour une meilleure prise en compte de leur statut d’êtres sensibles dans la législation." 

 

"Pour mener à bien ses missions, Humanimo conduit toute action légale et appropriée auprès du public, des élus et des administrations. Elle agit notamment à travers l’organisation de manifestations, informatives, culturelles ou militantes." 

 

Humanimo s’inscrit dans un mouvement sensibiliste, respectueux de tous les êtres vivants.  A l’opposé de tous les courants prêchant discrimination, haine ou xénophobie, nous prônons tolérance, ouverture, non violence et respect de l’autre, animal ou humain.

 

Rapports d'activité