Lynx braconné à Quingey, Humanimo porte plainte

martine landry

Encore un Lynx tué par des chasseurs-braconniers. Cette fois-ci à Quingey (25), tout près de l’Espace Naturel Sensible de Moini, remarquable par sa biodiversité et par sa gestion associative.
Une biodiversité qui aurait pu être plus riche encore, si un tout petit personnage se prenant pour un chasseur de grand fauve n’avait abattu un magnifique animal emblématique de la région.
Le 31 décembre, en effet, un cadavre de Lynx a été retrouvé dans les bois au-dessus de l’ENS par une promeneuse, qui a prévenu le centre Athenas. Celui-ci s’est aussitôt rendu sur les lieux avec les agents de l’OFB pour constater le braconnage.

Image extraite d’une vidéo de Guillaume François, photographe

Le Lynx est protégé, nationalement et internationalement. Pensez-vous que ceci arrêterait l’un de ces personnages qui passent leurs loisirs à tuer des animaux ? Il semblerait bien que non et que le tir au Lynx soit devenu un challenge pour certains d’entre eux.

Les exactions de la chasse, ça suffit ! Le braconnage, les passe-droits, l’impunité ça suffit !
Nous demandons qu’une enquête sérieuse soit menée, que le coupable soit retrouvé et puni.

Et nous interpellons la Fédération de chasse du Doubs qui indique sur son site « la FDC 25 joue un rôle prépondérant dans la protection directe de la faune sauvage « eh bien, prouvez-le !
Nous interpellons également l’ACCA de Quingey et les ACCA environnantes, leurs membres connaissent très bien les braconniers, donc qu’ils obligent tous leurs adhérents à respecter la loi. Sinon, ils ne peuvent qu’être complices de tels actes.

Humanimo dépose plainte pour braconnage d’espèce protégée, comme Athenas, Ferus, l’ASPAS, le Pôle Grands Prédateurs et FNE.
Nous relayons également l’appel du centre Athenas, qui réalise un superbe travail sur le Lynx, et qui invite à signaler tout acte malveillant envers la faune sauvage sur balancetonbraco@athenas.fr #balancetonbraco
Le 18 janvier, Athenas annonce une récompense à qui permettra de retrouver le tueur. « Lynx braconné de Quingey : le Centre Athénas offre 1000€ à qui permettra la mise en cause de son auteur. Nous avons révélé cette destruction illégale et, bien qu’ayant peu de moyens, nous ne voulons pas en rester là, car ces actes remettent en cause nos actions de conservation.
Dénoncer un délit d’atteinte au patrimoine commun n’est pas honteux, c’est un acte civique. Commettre ce délit, connaitre l’auteur et ne rien dire, c’est là qu’est la honte. Nous voulons briser la loi du silence et libérer la parole. Bougez et parlez pour la biodiversité, aidez-nous à les aider »

C’est le 2e Lynx braconné dans ce secteur du Doubs en 2020, il est grand temps que ça s’arrête !

Les habitants du secteur sont scandalisés par cet acte et le font savoir