Urgence pour le refuge !

martine landry

Ortie, Panax, Camomille et Pissenlit appellent à l’aide !

Humanimo s’engage en 2021 avec un premier refuge partenaire, et ses pensionnaires ont aujourd’hui un besoin vital de votre aide.
La situation sanitaire a fragilisé le refuge, plus de visites, plus d’animations, donc plus du tout de rentrée d’argent pour les soins de ces animaux malmenés par la vie, alors qu’ils en ont un si grand besoin.

Panax et Ortie, les 2 boucs ainsi que Camomille et Pissenlit, les carlins comptent sur vous ! Car les factures vétérinaires n’attendent pas…

Vous pouvez faire un don ponctuel

Nous devons atteindre très vite 500 euros pour parer au plus pressé !

Les factures de novembre 2020 à janvier 2021 :
6/11/2020 Clinique Entre les Forts 89 € Urgence Camomille
17/11/2020 Clinque Entre les Forts 29.40€ Urgence Pissenlit
24/11/2020 Clinique Entre les forts 159.32€ Urgence Hosko (décédé)
18/12/2020 Clinique Entre les Forts 75.30€ Castration Ortie
4/01/2021 Pharmacie Amancey 4.90€ Panax
7/01/2021 Analyses labo LDA 39 37.90€ Panax Ortie
9/01/2021 Pharmacie Amancey HE 11.80€ Panax
15/01/2021 Anti douleurs 94.90€ Pissenlit

Vous pouvez également opter pour le parrainage

Panax

Panax, le sage. Il a perdu récemment son compagnon Hosko et le choc lui cause quelques problèmes de santé

Ortie

Ortie, le joueur. Le plus jeune, sauvé in extremis de l’abattoir, nouvel arrivant au refuge qui cherche encore ses marques

Camomille

Camomille, la fragile. Aveugle et un peu perdue depuis qu’elle a perdu son ami de toujours. L’arrivée de Pissenlit devrait combler le vide

Pissenlit

Pissenlit, le joyeux glouton. Agé et pas en super forme, mais qui revit au refuge, après des années sombres

Un 1er refuge partenaire pour Humanimo
C’est par une rencontre que tout a commencé, celle de Céline, une chevrière. Elle n’est ni éleveuse ni productrice de fromage, mais chevrière, au sens premier du terme « personne qui prend soin des chèvres ». Car Céline refuse qu’un animal soit exploité ou tué. Elle s’occupe donc d’un troupeau conservatoire, qui entretient des collines dans la moyenne vallée de la Loue. Elles se nomment Jonquille, Opaline, Gamelle, Osterix ou Osterix, elles vivent leur vie de chèvre sans contrainte, en liberté, dégustant avec délice lierre, ronces et broussailles.
Parallèlement, Céline avait créé une ferme pédagogique, lieu de sensibilisation et d’éducation à la nature. C‘est donc tout naturellement qu’elle a recueilli dans sa bouquerie des animaux destinés à l’abattoir, des animaux maltraités, abîmés, à reconstruire… comme les enfants et les humains qu’elle reçoit parfois, en difficultés familiales sociales et médicales. La rencontre de ces êtres fragiles fait naitre de petites étincelles de joie dans leur monde incertain, ils se reconnaissent, se comprennent, se rassurent et se donnent en un regard et une caresse l’affection dont ils ont besoin.
Aujourd’hui, Camomille et Pissenlit, les carlins, Zigi et Balot, les chats, Marinette la poule, Panax et Ortie, les boucs sauvés de l’abattoir, font appel à vous !

Pissenlit et Marinette