Retour sur la Journée Mondiale pour la fin du Spécisme

Humanimo

Samedi 24 août 2019, nous étions une trentaine de militant·es rassemblé·es devant la Citadelle de Besançon à l’occasion de la journée mondiale pour la fin du spécisme.

Malgré les consensus scientifiques sur la sensibilité et la conscience des animaux, nous continuons d’élever certaines espèces pour leur viande, d’autres pour notre compagnie ou notre divertissement. Nous continuons de considérer les animaux de laboratoire comme un modèle pour l’homme, malgré les scandales médicaux qui n’ont pu être évités par ce moyen. Nous continuons d’enfermer les espèces en voie de disparition, faute de faire les efforts nécessaires pour préserver leurs espaces naturels.

Nous, animalistes et antispécistes, considérons qu’il est urgent d’imaginer une société égalitaire qui prendrait en compte les intérêts de tous les êtres sensibles.

Pendant plus de deux heures, nous avons porté ce message devant la Citadelle et son zoo, symbole parmi tant d’autres de l’expression omniprésente du spécisme dans nos sociétés.

https://www.facebook.com/finduspecisme/