Victoire ! Le préfet refuse le poulailler industriel de Flangebouche

Humanimo

La mobilisation a payé !

La pétition aux 79.000 signataires, la manifestation du 24 février regroupant habitants, EELV, syndicats, associations locales et Humanimo ont fait démarrer une contestation qui n’a fait que monter en puissance. La presse s’est fait l’écho de cette vague de refus, des courriers ont été envoyés aux élus locaux, aux députés, au Préfet … qui va publier un arrêté de refus.

C’est une victoire et un espoir pour celles et ceux qui luttent contre les fermes usines qui tentent de s’installer partout en France, qui luttent contre la souffrance et l’exploitation animale : en unissant nos forces, nous pouvons gagner !

L’article de l’Est Républicain 2 avril 2019

Début de l’affaire